25 morceaux pour un vol direct vers le Royaume-Uni

Cette semaine, je pense UK, je mange UK, je dors UK et of course j’écoute UK.

Je m’en injecte directement dans les oreilles et je prie pour me réveiller métamorphosée en une version féminine de Keith Richards (Je vous vois, vous êtes en train d’imaginer là !).

Pour vous permettre de vivre la même chose (sans la version féminine de Keith Richards, je suppose…), je vous ai préparé une playlist de 25 morceaux pour une cure de rock British !

 

drapeau-britannique-royaume-uni

 

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive…et contient peut-être quelques titres irlandais… mais vous êtes gentils, vous ne m’en tiendrez pas rigueur, n’est-ce pas !? ;)

Vous vous doutez bien que j’y ai passé des heures et que j’ai dû auto-argumenter pour savoir si je devais mettre tel titre ou tel titre … “et pourquoi pas tel autre titre ?…

  • Ok mais ça fait déjà 16 morceaux !
  • Bon je dois en enlever un…
  • Ooh non j’peux pas  !
  • C’est atroce, comment je vais faire ?
  • Bon je passe à 20 titres …
  • Non bon ok, 25 titres…
  • Non bon, 30 titres…
  • Non Audrey, contrôle-toi, 25 titres !
  • Ok, 25 titres !”

 

Bonjour, je suis folle !

Bonjour, je suis folle !

 

Quoi de beau au menu ? 

  • We’ve Gotta Get Out Of This Place [The Animals]
  • London Calling [The Clash]

Inévitable ! A écouter aussi la reprise par Bruce S.

  • Sunshine Of Your Love [Cream]

Eric Clapton, Jack Bruce et Ginger Baker, ça vend du rêve !

  • Maze Of Love [Dave Clark Five]
  • Rebel Rebel [David Bowie]

En parlant de Bowie, avez-vous écouté son dernier single “The Stars (Are Out Tonight)” ?

  • The Rocky Road To Dublin [The Dubliners]

Ce grrrrroupe est vrrrraiment trrrrès intérrrrressant ! Leurrrr style est incomparrrrrable ! 

Depuis que Peter est parti chanter sur les collines, Phil parle avec l’archange Gabriel euh.. Jésus… Pour ceux qui ont compris le jeu de mots, je vous prie d’accepter mes excuses.

– A Town Called Malice [The Jam]

Paul Weller au top moumoute de la classe ! 

  • Waterloo Sunset [The Kinks]
  • Band On The Run [Paul McCartney & The Wings]

La pochette du vinyle est géniale ! 

In Your Eyes [Peter Gabriel]

Cet homme est l’un des dieux que je vénère chaque matin accroupie devant ma platine. 

Je suis accro à cette chanson. Comment un riff de guitare peut-il être aussi sexy ? Seul Keith en a le secret … 

  • Gimme Some Lovin’ [The Spencer Davis Group]
  • Goodbye Stranger [Supertramp]

Un régal !

Sing [Travis]

  • Sunday Bloody Sunday [U2]
  • Bitter Sweet Symphony [The Verve]

Quadrophenia [The Who]

Accrochez-vous pour un peu plus de 6 minutes de bonheur offert par les Who !

  • Heart Full Of Soul [The Yardbirds]

Et aussi 3 morceaux-bonus de groupes assez peu connus et qui, sans doute par manque de succès, ne sont pas présents sur Spotify… (rontudjiu de Spotify de m….) :

 

– Stairway To Heaven [Led Zeppelin]

– Let It Be [The Beatles]

 

Petit aparté : Un intrus s’est glissé dans cette liste…

Si vous le trouvez, vous trouvez aussi le sujet de mon prochain article ! ;D

 

16 réflexions sur “25 morceaux pour un vol direct vers le Royaume-Uni

  1. digikiller dit :

    Les Dubliners sont comme leur nom de scène l’indique de dublin .Dublin est la capitale de republique d’irlande qui ne fait pas parti du royaume-uni (uk).
    donc le prochain article doit parler de l’irlande ;de u2;corrs;cranberries ou de westlife

    à moins que l’intrus ne soit Jake bugg.

  2. Sa Mum dit :

    Est-ce qu’on convier des amis sur le blog pour avoir plus de chance de gagner le paquet de chips ??? Et bien entendu faire découvrir le blog ? Moi pour l’intrus je dis : Peter Gabriel parce qu’il n’est pas bien classé par ordre alphabétique ???? (j’ai gagné ?)

      • Sa Mum dit :

        Bon .. pas de chiiiiips alors ?? Bon, pour tout avouer je connaissais la réponse mais j’ai eu peur de me planter sur la question subsidiaire !

      • La-Brucette dit :

        Bon j’avais pas compris la blague de Peter Gabriel mais c’était bien joué !
        Effectivement, il n’est pas classé par ordre alphabétique !

        Mais U2 n’est toujours pas l’intrus ;)

  3. f. dit :

    Sing n’est pas un morceau de Travis (groupe fort sympatique au demeurant…) mais une reprise d’un titre de Glen Campbell, non?

    bon, l’article suivant étant déjà paru c’est un ptit peu plus simple… même pour un paquet de chips (salt & vinegar?)

    très bonne playlist en tout cas, j’aurais p’tre glisser I don’t Remember pour l’archange, bien que In your eyes soit littéralement magnifique… et puis p’tre aussi Helter Skelter pour les Beatles afin de rester dans le même (remuant) mood… mais c’est difficile de ne choisir que si peu de titres!

    juste avant d’envoyer ce message, et après relecture… Jesus he knows me m’évoque beaucoup plus les USA et les TV show abjects des nineties, que la perfide (pas tant que ça au vue des pépites qu’elle nous délivre…) albion… bref, tout ça me donne envie de me replonger dans la genèse du début du coup… merci!

    • La-Brucette dit :

      En fait, Glen Campbell a repris ce titre mais à la base, il a bien été écrit par Fran Healy, le leader de Travis. Au début, les paroles étaient “Swing, swing, swing” et sont par la suite devenues “Sing, sing, sing”.

      Je suis d’accord avec toi sur “Jesus he knows me” et avant que tu n’en parles, je n’avais pas percuté !
      La genèse du début était vraiment très riche mais c’est dû au charisme et à l’imagination de l’archange qui sont indétrônables.
      D’ailleurs, je vais lui rendre une petite visite au mois de septembre…

      • f. dit :

        merci pour ta réponse et tes précisions! Je me suis fourvoyé pour Sing car persuadé que l’album Meet Glen Campbell qui prennais la poussière dans ma CDthèque était une sorte de best-of initiatique et non un album de reprise… ça n’excuse rien mais je me coucherais moins bête ce soir et fort d’une anecdote sympa sur un titre dont je connais désormais le véritable auteur, on apprend plein de choses ici c’est cool! :-)

        Pete Gab est un vrai génie, je ne sait si tu as eu l’occasion de lire l’ouvrage collectif intitulé Genesis : toute l’aventure, mais il y fourmille d’anecdotes sur le groupe, sa création, le tout agrémenté de photos rares… si tu l’as déjà lu, ne va pas plus loin, sinon voici un extrait par l’archange lui-même…

        J’étais un adolescent assez introverti : il m’arrive encore de penser que je n’ai pas véritablement changé ! A l’époque, j’avais aussi une autre passion. Je devais avoir quatorze ans lorsque je suis tombé sur des chapeaux au style Cromwellien pourvus d’un bord élégant et d’une calotte assez profonde. J’ai commencé à écumer les endroits branchés de Carnaby Street et de King’s Road avec mes chapeaux dans l’espoir d’intéresser d’éventuels preneurs, en vain. Jusqu’au jour où je suis entré dans une boutique : Emerson & Lambert, sur le marché d’antiquités de Cheslea, cet endroit très sympa sur King’s Road où les Stones trainaient alors. Il y avait un café marocain à l’étage, un peu enfumé, très à l’avant-garde pour l’époque. Le vendeur m’a dit qu’il adorait mes chapeaux et m’a demandé de lui en apporter un rose et vert tilleul. J’ai réussi à persuader Dunne & Company, qui avait une boutique sur Picadilly, de fabriquer les chapeaux pour mon compte. Plus, tard, j’ai entendu dire que Keith Richards en avait acheté un, et lorsque je suis rentré chez moi un samedi après l’école et que j’ai regardé “Juke Box Jury”, un programme musical télévisé, Marianne Faithfull, qui était invitée, portait mon chapeau. Elle y avait accroché une plume mais j’étais très heureux à l’idée que mon nom soit imprimé en relief sur la bande de cuir intérieure.

        Par contre est-ce indiscret de te demander le comment de cette visite de septembre, je pensait que son concert français pour l’album So passait par Bercy le 15 octobre? (concert qui coûte un bras d’ailleurs…*sniff*)

        Toujours pour parler bouquin, as-tu eu l’occasion de plonger dans la biographie de Keith Richards : Life? Ca à l’air savoureux… rien que pour le récit de la naissance quasi-inconsciente du riff de Satisfaction et les recits Backstage qui font partis de l’histoire du Rock’n Roll…

      • La-Brucette dit :

        Incroyable cette anecdote du chapeau ! Décidément il me surprendra toujours…
        En effet, je me suis trompée. C’est bien en Octobre que je lui rends une petite visite.

        J’ai lu la biographie follement passionnante de Keith Richards. Je te la conseille, il est épatant et sa vie en contient mille autres. Je t ajouterai un extrait savoureux dès que je l’aurai dans les mains ;)

        Plus rapide à lire, il y a le petit livret “Qu’en pense Keith Richards” qui se lit vite et bien et constitue une excellente préface à sa biographie ;) ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *