What about us ?

Le week-end dernier, l’agent J* et moi étions en vadrouille dans nos belles régions françaises. Une occasion pour nous de mettre la musique à fond dans la voiture et de chanter comme des dératés…

En mode shuffle sur le lecteur MP3 du sieur, nous sommes tombés sur la sublissime “Earth Song” de Feu Michael Jackson et une grosse prise de conscience s’est opérée dans ma petite tête !

 

Comment autant de génie peut-il être réuni sur un seul morceau … ???

Comment a-t-il réussi à concentrer autant d’émotion, d’harmonie, de puissance et de communion en 7 minutes ?
Et cette délicate progression rythmique qui explose en cris de colère …

Michael Jackson

Alors oui, je l’admets, à sa mort, j’ai été carrément distante … tous ces gens qui, après des années de … “retenue” (?), pleuraient au génie perdu… Tout ce cirque m’a laissé perplexe ! J’ai trouvé ça gentiment hypocrite de la part de certains de se réveiller après coup pour le remercier alors qu’il en aurait sans doute eu besoin avant.

Je ne suis pas non plus rentrée dans le jeu du “Vite vite, c’est le moment de racheter tous ses albums”.
Grande nouvelle ! Ce n’est pas parce qu’un artiste est mort qu’on ne trouvera plus ses disques en rayon… ça se saurait…
En conséquence, la mort de MJ m’est passée au-dessus…

Michael Jackson - King of Pop

Mais, alors que j’entame un sublime décrochage de “What about us ?” dans les aigus (travaillant par la même occasion à rendre l’agent J* totalement sourd), je me rends compte que ce bougre de Michael Jackson m’a quand même fait bien tripper toutes ces années…
De gamine à aujourd’hui, le King of Pop a toujours été présent en toile de fond, auprès d’artistes comme Queen ou le King Elvis qui, sans être mes artistes fétiches, ont contribué à me rendre accro à tout ce qui ressemble de près ou de loin à du rock.

Oui, c’était un as ! Oui, ses chansons ont parfois été de vraies révolutions ! Oui, j’ai instinctivement envie de bouger mon body-body à l’écoute de “Can You Feel It ?”, de “Black or White” ou encore de “Thriller” !

Profitons donc de ce dimanche délicieux pour replonger dans le monde de MJ en lui souhaitant d’avoir trouvé de vieux potes pour swinguer là où il est à présent…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *