C’est la panique dans ma discothèque !!!!!

Depuis quelques semaines, c’est la panique sur mes comptes Deezer, Spotify, sur mes lecteurs WMP et iTunes, sur ma chaîne Hifi et dans mon iPod… : Panic! At The Disco s’est emparé des ondes !!

Je connaissais ce groupe depuis un petit moment mais c’est l’ami Eric B. qui a réveillé mes esgourdes en m’envoyant “Nine In The Afternoon” via Spotify il y a 3 semaines.

Grand Dieu !!! Un déluge d’instruments, de pulsations, de “boom-boom shack” dans ma tête, d’énergie dans mon corps ; les pieds qui frappent mécaniquement le sol, les lèvres qui s’articulent en mots incompréhensibles… je suis prise de frénésie !

A entendre les voix, je m’attendais à des mecs ayant pas mal roulé leur bosse, dans le circuit depuis longtemps, ayant changé plusieurs fois de formation musicale… encore une fois, je suis bien tombée à côté…


Panic At The Disco – Nine In The Afternoon

Ils ont tous moins de 25 ans, des têtes de bébés. Ils manient les combinaisons instrumentales comme c’est pas permis.

La première fois que je les ai entendus, de multiples noms me sont venus en tête : The Kinks, The Beatles, The Beach Boys…

Le groupe Panic! At The Disco a été fondé en 2004. Initialement composé de Brendon Urie (piano), Spencer Smith (batteur), Jon Walker (bassiste) et Ryan Ross (guitariste), le groupe a connu en 2009 quelques changements avec le départ de Jon et Ryan qui ont préféré se lancer dans une nouvelle aventure avec “The Young Veins”.

Encore passionnés par le son de Panic!, les deux premiers ont, eux, choisi de continuer sur leur lancée en recrutant Dallon Weekes à la basse et Ian Crawford à la guitare pour remplacer leurs anciens camarades.

Ils sont actuellement en train de préparer le quatrième album du groupe. Pas de concert prévu en France pour le moment. Il faudra attendre leur prochaine tournée.

Quant à The Young Veins, ils s’en donnent à coeur joie avec une foultitude de dates aux Etats-Unis et au Canada cet été : http://theyoungveins.com/

Merci de m’avoir rafraîchi la mémoire, sieur Eric !! 

NB : Avec ou sans point d’exclamation, “Panic! At The Disco” ou “Panic At The Disco” reste le même groupe. Il s’agit juste d’un oubli, d’une flemme ou d’un pied de nez de la part des musiciens. Perso, je préfère avec. Etonnant, non !!!!!!!!?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *