“Au Ras des Pâquerettes” par Alain Souchon

 

La scène française est parsemée de quelques trop rares poètes, dandys, jongleurs de la langue française.

 

 

Alain Souchon est un de ces saltimbanques dont les paroles nous accompagnent gentiment depuis l’enfance. Bien sûr, certains ne se souviendront que de ses chansons phares : “Foule Sentimentale”, “Allô Maman Bobo”, “J’ai Dix Ans”…

 

Mais, Alain Souchon est bien plus que ça. Il est un puits créatif sans fond. Il a su garder intacte sa fraîcheur juvénile alors qu’il vient de fêter ses 65 ans.

 

 

Pas un seul faux-pas dans sa carrière… pas un seul écart douteux… Seulement cette douce auto-dérision et cette philosophie de la vie pétillante et romanesque.

 

Depuis 35 ans, lui et son éternel acolyte Laurent Voulzy nous parlent d’amour avec des mots de femme. Cette sensibilité est bien présente sur “Au Ras Des Pâquerettes”. Mes oreilles se délectent de ses jeux de mots tendres et sucrés.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *